Travaux en cours

 

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Contactez-vous pour nous faire part de votre expérience par mail : Vos témoignages, expériences, pratiques, points de vue, critiques nous sont précieux !
Mer
ci d'avance

 

Les travaux en cours de l'équipe

 

Démarche qualité : Accueil dans les maisons du Rhône

Dans le cadre de la contractualisation avec l'Etat pour le Plan Pauvreté, le Conseil départemental du Rhône a sollicité la MRIE pour une étude quantitative et qualitative sur l'accueil social (dans les Maisons du Rhône principalement), en lien avec le déploiement des PASIP (premier accueil social inconditionnel de proximité), dispositif par le Conseil départemental mais porté par diverses institutions. Pour quels motifs, dans quelles conditions pratiques les personnes sont-elles accueillies ? Quels retours font-elles ? Ces questions animent le questionnaire adressé aux allocataires, ainsi que les temps d'observation en Maisons du Rhône. 

Logement d'abord et Emploi d'abord : Comment les penser ensemble ?

Dans cette étude qualitative, à la demande de la DRDJSCS, la MRIE s'appuie sur des travaux récents menés à partir d'expérimentations du Logement d'Abord (par exemple : Toi(t) d'abord - la Sasson, Logis Jeunes - Accoléa) ou d'Emploi d'abord (par exemple : Lieu Ressources - Lahso, PERLE - FNDSA, Territoire zéro chômeur de longue durée, Convergence).
En quoi leur origine commune autour d'un abandon de la logique de levée des freins construit-elle une dynamique similaire ou non ? Quelles sont les complémentarités, les maillages et les transversalités qui se tissent entre ces démarches ? Ces interrogations animent nos entretiens et nos observations. 

CoCon, un projet porté par le Foyer Notre Dame des Sans-Abri à Lyon

Avec l'association d'architectes Quatorze, le Foyer réfléchit aux conditions nécessaires pour mettre en place des hébergements en maison mobile (type "tiny house") dans le jardin d'habitants ou sur des terrains mis à disposition. La MRIE recueille l'expérience de personnes en précarité hébergées et d'accueillants citoyens pour contribuer à ce projet dénommé "CoCon" : le but est de le "Co-Concevoir" puis de "Coconstruire" ce chez-soi. 

Le confinement dans les Centres sociaux de la région : Quels apprentissages ?

A La MRIE accompagne l'Union Régionale des Centres Sociaux dans son bilan de la période de confinement. Elle analysera les témoignages déjà recueillis au niveau régional, puis complétera la réflexion avec des habitants et professionnels de 4 centres sociaux de la région : à la lumière des apprentissages en période de confinement, quelles actions développer pour la suite ?

Zero Barrier : Développer la formation et la qualification en favorisant la reconnaissance progressive des compétences acquises au poste de travail

Ce projet accompagne des personnes avec un bas niveau de qualification vers l'accès à la certification de droit commun, partielle ou complète sous forme de passeport européen des compétences. En Auvergne-Rhône-Alpes, la Fédération des entreprises d'insertion accompagne l'émergence d'une démarche d'actions de formation en situation de travail (AFEST) au sein des entreprises d'insertion dans les huit départements de la région. 19 entreprises qui vont tout au long de l'année 2020 former plus de 200 salariées, en s'appuyant sur le travail de 50 tuteurs et tutrices. La MRIE s'associe à ce projet en contribuant à son évaluation par et avec les salariés concernés. 

 

Enquête de conjoncture sur la pauvreté

Avec d’autres partenaires (Secours Catholique, DRDJSCS, Sos Emmaüs, des CCAS, des Départements, le RAHL42, etc.) la MRIE met en place une enquête dite de « conjoncture » sur la pauvreté, c’est-à-dire une enquête réalisée à intervalles réguliers portant sur l’évolution de la pauvreté-précarité. L'objectif est de proposer d'autres indicateurs plus réactifs et plus qualitatifs parce que basés sur l'expertise de ceux qui la côtoient régulièrement. Pour cela, nous constituons un panel d’acteurs de territoires de la région différents qui s’engagent avec nous pour répondre tous les 6 mois, à 10 questions.